🇫🇷 Market Place 100% française & éco-responsable 🌱

Mon espace

Besoin d’aide ?

Le coton biologique

Part en facebook
Part en google
Part en twitter
Part en linkedin
coton biologique

Le coton biologique

Beaucoup d’entre nous ne se rendent pas compte que ce que nous portons a commencé à vivre dans le sol. Le coton est cultivé dans un champ, cueilli, filé en fil et tissé en une matière légère, respirante et facile à porter. C’est l’un des tissus les plus utilisés dans la mode et le textile. Mais le coton non biologique a été surnommé « la culture la plus sale du monde ». Heureusement, l’histoire est très différente pour le coton biologique.

Qu'est-ce que le coton biologique ?

coton biologique

Le coton « conventionnel » a été cultivé de manière à ce que les cultures et la lutte contre les parasites et les maladies reposent sur des intrants synthétiques. Les engrais azotés et les pesticides synthétiques fabriqués sont les pierres angulaires de la pratique conventionnelle. En revanche, le coton biologique adopte une approche plus systémique. Il s’appuie sur des intrants et des processus naturels pour gérer la fertilité et réduire les dégâts causés par les parasites. Les cultivateurs de coton biologique n’utilisent pas de pesticides toxiques dangereux ni d’engrais artificiels.

Pourquoi le coton biologique est-il meilleur pour la planète ?

La production de coton utilise 2,5 % des terres cultivées dans le monde. Pourtant elle représente 16 % des ventes mondiales d’insecticides. Elle représente également 4 % des engrais artificiels à base d’azote et de phosphore utilisés dans le monde. Les producteurs de coton bio utilisent toute une série de techniques naturelles pour favoriser la croissance de cultures saines. Ils n’utilisent pas de pesticides toxiques et dangereux ni d’engrais artificiels. Le coton biologique a donc totalement sa place au sein des matières écologiques. Regardons de plus près les raisons.

Construire des sols plus sains et lutter contre le changement climatique

Les sols cultivés biologiquement sont généralement plus riches en matière organique. En effet, au lieu d’utiliser des engrais synthétiques pour stimuler la croissance des plantes, les cultivateurs de coton bio utilisent des matières organiques, telles que le fumier de ferme et le compost, pour enrichir et construire des sols sains. Les sols à forte teneur en matière organique ont une meilleure capacité de rétention de l’eau que les sols gérés avec des intrants chimiques artificiels. Ces sols sains agissent comme une éponge. Ils absorbent l’eau lors des inondations et la retiennent plus longtemps pendant les sécheresses. Des sols sains comme ceux-ci stockent le carbone et contribuent à atténuer le changement climatique. Le coton biologique émet 46 % de gaz à effet de serre en moins que le coton non biologique.

Économiser et protéger l'or bleu

économie d'eau

Les sols organiques nécessitent moins d’irrigation. 80 % des terres produisant du coton biologique sont situées dans des zones à prédominance pluviale, nécessitant beaucoup moins d’eau. Cela signifie que les agriculteurs comptent sur la pluie pour arroser leur coton. Cela évite  de devoir extraire l’eau du sol, ce qui peut réduire la pression sur l’approvisionnement en eau des communautés locales. En outre, les cultivateurs de coton biologique utilisent un large éventail de techniques pour conserver l’eau.  La collecte de l’eau de pluie notamment. Dans l’ensemble, la production de coton bio nécessite jusqu’à 91 % d’eau en moins (de la ferme à la balle) que celle du coton conventionnel. Les pesticides et les engrais synthétiques dangereux sont interdits dans l’agriculture biologique, ce qui permet également de garder les rivières, les lacs et l’eau potable plus propre.

Aider les agriculteurs à nourrir leur famille

Les agriculteurs biologiques cultivent toujours d’autres cultures en plus de leur coton. Ces cultures peuvent fournir aux familles d’agriculteurs une autre source de revenus. Cela peut aussi assurer à leurs communautés un approvisionnement alimentaire plus stable, plus accessible, plus abondant et plus diversifié.

Donner le contrôle aux agriculteurs et non aux sociétés d'OGM

Les graines de coton génétiquement modifiées (GM) sont interdites dans l’agriculture biologique. De cette manière les agriculteurs ne dépendent pas d’une poignée d’entreprises GM. Au lieu de cela, ils conservent leurs semences année après année et travaillent avec l’environnement de manière durable et à long terme.

Élimination des pesticides synthétiques dangereux

Les pesticides synthétiques dangereux utilisés dans l’agriculture non biologique peuvent endommager les écosystèmes. Ils empoisonnent les cours d’eau et mettent en danger les travailleurs qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir les équipements de sécurité nécessaires à leur protection. Ces produits chimiques doivent également être dilués pour les ramener à des niveaux « sûrs » lorsqu’ils pénètrent dans les cours d’eau. Plus d’un cinquième de l’eau utilisée pour la culture du coton non biologique est utilisée à cette fin. Ce n’est pas le cas pour le coton biologique car les pesticides synthétiques dangereux sont interdits. Les cultivateurs de coton biologique utilisent des méthodes naturelles, comme la rotation des cultures, pour lutter contre les parasites et les maladies.

Comment les consommateurs peuvent aider ?

Contrairement aux aliments, les produits textiles peuvent être qualifiés de biologiques sans devoir être certifiés. Cela signifie que les marques et les détaillants peuvent qualifier les produits de biologiques, quel que soit leur contenu. Pour que le coton soit vraiment biologique, il doit non seulement être cultivé biologiquement, mais aussi transformé biologiquement. Pour nous repérer nous devons rechercher le logo GOTS ou Soil Association. Ils démontrent que les normes les plus élevées ont été respectées tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Tom, l'Équipe GreenKit

Tom, l'Équipe GreenKit

Si l'article t'as plu, n'hésite pas à laisser un commentaire 🤘

GreenKit transforme tes achats sur Internet en actions pour l'environnement 🌱

Honnêtement c’est compliqué ! On veut tous faire des efforts pour mieux consommer, moins polluer et préserver notre planète ! 🌍

Pourtant quand on y pense qu’est-ce qu’on fait vraiment pour y arriver ? On éteint les lumières, on prend le vélo de temps en temps, on ferme l’eau quand on se brosse les dents… Des petits gestes du quotidien qui font la différence c’est sur ! 

Mais si à côté de ça on continue d’acheter des produits qui voyagent plus que nous et qui contiennent plus de plastique que la famille Kardashian toute entière, on ne fait que la moitié du chemin ! 🧐

Chez GreenKit on te propose d’agir à travers tes achats du quotidien ! Comment ? Simplement en décidant d’acheter Français, Local et Responsable ! C’est facile à dire mais encore plus à faire ! Avec Thomas on a déjà fait tout le boulot pour toi en débusquant des produits vraiment responsable ! 🤘

Alors maintenant, avant d’acheter sur Amazon, vient vérifier s’il n’existe pas un produit similaire, français et respectueux de l’environnement sur GreenKit !

Nos derniers articles

Nous n'avons pas pu confirmer ton inscription.
Ton inscription est confirmée.

Rejoins le côté Green de la force 🌱

Inscris-toi à notre Newsletter pour ne rien louper de nos actus, conseils et bons plans responsables 🤘

Rejoignez les rangs des Greener

GreenKit en vidéo !

Nos produits 100% 🌱

Produits les mieux notés

Merci de nous avoir lu jusqu'au bout ! N'hésite pas à partager l'article avec tes proches si tu l'as trouvé inspirant ou juste cool 😎

À très vite !

Tom

Part en facebook
Part en google
Part en twitter
Part en linkedin