Consommer responsable

Les commerces de proximité, une nécessité ?

Proche veut-il dire écologique ?

Les commerces de proximité consistent à consommer proche de chez soi. Pour autant peut-on dire qu’il est écologique ? Eh bien pas toujours ! En effet il est plus facile de trouver des produits du bout du monde en bas de chez que des produits d’un commerçant local. Découvrir des épiceries qui se fournissent chez un producteur de votre région demande plus de travail et donc plus de temps. De ce fait, c’est un frein direct à la démocratisation de cette pratique.

Si pendant des siècles consommation locale rimait avec consommation de proximité, c’est nettement moins vrai aujourd’hui. Les supermarchés ont cherché à centraliser tous nos besoins au même endroit, souvent au dépend de la qualité de chaque élément. La démocratisation de ce type de consommation (rapide et cheap) a participé à faire disparaitre les commerces de proximité éco-responsables. Pour aller encore plus loin dans leur démarche de prise de marché, les enseignes de grande distribution ont cherchés à se rapprocher des consommateurs à l’aide de mini-market pas plus écologique que les grands. Cette pratique a terminé de séparer le commerce de proximité du commerce local.

Réconcilier commerces locaux et commerces de proximité

Aujourd’hui la vapeur s’inverse, les consommateurs prennent en main leurs besoins et imposent de plus en plus leurs envies. Et c’est tant mieux ! Le commerce local à des vertus incroyables sur l’économie des régions ainsi que sur notre santé et notre planète, ce n’est pas négligeable !

La tendance revient donc au commerce de proximité qui s’approvisionne à proximité ! Les fruits et légumes ne traversent plus des océans pour arriver dans nos assiettes. Ils ne sont pas livrés en avion, tout empaquetés de plastique et autres emballages. Et ça, c’est une bonne nouvelle !

Malheureusement ce changement de paradigme prend du temps, nous ne sommes pas tous prêts à renoncer au confort d’un supermarché où de nos grandes marques préférées.

Pourtant il ne tient qu’à nous de changer nos habitudes. Privilégier les circuits courts, les fruits et légumes de saison… Les cartes sont entre main et il n’a jamais été autant urgent de prendre le virage !

Laisser un commentaire