Actualités et Écologie

Veja, l’origine du projet

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la marque de chaussures Veja. On la trouve d’ailleurs sur des sites comme Zalando ou Sarenza. Mais derrière cette réussite apparente se cache l’histoire de deux jeunes de 25 ans qui, avec la volonté de bien faire, se sont lancés dans un projet juste pour l’environnement et équitable.

L'origine de Veja

En 2003 les créateurs de Veja se sont rendus dans une usine chinoise pour l’audit social d’une marque importante de l’industrie de la mode. Mais les conditions des travailleuses les ont stupéfaits.

Leur travail à AlterEco, une des premières marques françaises à avoir misé sur le commerce équitable, les a également motivé à se tourner vers quelque chose de plus responsable. Mais en l’appliquant à la mode, car AlterEco vendait du chocolat, du café, du thé, du riz… Rien qui ne se porte. En tous cas personne n’a encore essayé.

Il leur est venue l’idée de s’attaquer à « un objet symbolique de notre génération », et aussi le plus coûteux en terme de pub, les baskets. Mais le marketing, très peu pour eux. Ils ont renoncé à la publicité pour pouvoir mettre plus d’argent dans les chaussures en elles-mêmes.

Et depuis 2005, le budget de la marque est dédié à la qualité, à l’aspect écologique et aux employés.

La naissance des chaussures

Ils sont remontés tout en haut de la chaîne de production, c’est-à-dire aux matières premières. Ils sont allés à la rencontre de producteurs de caoutchouc qui ne déforestent pas. Ils ont alors trouvé le caoutchouc sauvage qu’ils utiliseront. Puis à cela s’est ajouté le coton agroécologique, qui va au-delà du bio. Le tout dans différentes parties du Brésil. Puis le caoutchouc s’est transformé en semelle et le coton agroécologique en toile. Ils ont aussi trouvé l’usine brésilienne de fabrication de baskets qui sera la leur. Quelques années après viendront s’ajouter le cuir tanné de façon végétale et le tissu en plastique recyclé aux matières utilisées.

Pour tout ce qui est logistique, le lieu est beaucoup moins exotique. Tout se passe en banlieue parisienne, où se trouve leur prestataire. Ils gèrent ainsi le stockage, le site en ligne et les commandes. Veja, c’est une équipe. Une équipe de maintenant 60 personnes. La marque a maintenant deux bureaux, un au Brésil et l’autre en France.

Une pensée sur “Veja, l’origine du projet&rdquo ;

Laisser un commentaire