Actualités et Écologie, Agir en entreprise

Qu’est ce que la RSE tout simplement ? Pourquoi a-t-elle été créée ?

qu'est ce la rse, définition de la rse

En 2022, les entreprises, avec toute la nécessité de définitivement se tourner vers des solutions plus durables et écologiques, utilisent le terme « RSE » à outrance, mais on ne prend que trop peu la peine d’expliquer cet acronyme.

RSE, comme la Responsabilité Sociétale des Entreprises. C’est la contribution des entreprises au développement durable. 

Cette contribution va se découper en plusieurs actes. D’abord, l’entreprise cherchera à avoir un impact positif sur la société. Dans cette démarche là, l’accent sera porté sur un respect accru de l’environnement tout en faisant bien attention à rester viable économiquement. 

Le but n’étant pas de terminer avec les finances dans le rouge. L’entreprise ne peut pas développer une démarche RSE seule. Elle a systématiquement besoin de ses collaborateurs, de ses clients, mais aussi de ses fournisseurs ou encore de ses actionnaires.

Grâce à toutes ces personnes, elle pourra faire en sorte de créer un équilibre sain et stable. En clair, la RSE, c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. Pour résumer, la Commission Européenne décrit la RSE comme

« l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes ».

Pourquoi faut-il faire de la RSE ?

La RSE est une nouvelle grille de lecture qui va permettre à l’entreprise de mieux répondre aux défis auxquels elle est confrontée comme celui du climat, de l’approvisionnement ou encore de la demande de transparence. Sans oublier les attentes de ses parties prenantes qui sont de plus en plus nombreuses sur ces sujets. 

C’est aussi une nouvelle vision de son rôle et de sa responsabilité dans la société. 

La RSE est une thématique nouvelle et par essence évolutive. Les pratiques d’entreprises pionnières et les combats sociaux et environnementaux amènent à transformer le cadre juridique. 

Par essence, la RSE est une démarche volontaire. Néanmoins elle se compose toujours de deux dimensions : une dimension obligatoire qui contraint les entreprises à traduire des normes imposées par la loi, comme par exemple l’interdiction du travail des mineurs, et une dimension proactive qui relève de la volonté propre de l’entreprise, comme la mise en place d’un bilan carbone.

De nombreux bénéfices

Une entreprise qui adopte une démarche RSE va pouvoir compter sur de nombreux bénéfices à court ou moyen terme.

La démarche RSE permet notamment à l’entreprise de mieux gérer ses risques, d’attirer davantage de collaborateurs, de réaliser des économies et de se différencier de la concurrence. De nombreuses études convergent également sur le fait que les entreprises pratiquant la RSE sont des entreprises plus performantes économiquement qui proposent de bien meilleures conditions de travail à leurs salariés.

Pour être bref, une entreprise adopte, si elle le souhaite, une démarche RSE pour s’adapter au monde d’aujourd’hui qui réclame toujours plus de comptes à rendre de la part des entreprises.

En faisant cela, l’entreprise s’engage à améliorer drastiquement ses actions écologiques en conservant de bonnes conditions de travail pour ses employés. Faites-vous accompagner !