Actualités et Écologie

Le polyester recyclé est-il vraiment écologique ?

Fibre textile la plus utilisée dans l’industrie de la mode, le polyester se cache dans tous nos vêtements ! Cette matière aux milles qualités (ne se froisse pas, est légère et fluide, se lave et se sèche rapidement…) se retrouve absolument partout.

Mais grâce à elle, il est possible de fabriquer le fameux polyester « recyclé » ! Est-ce une bonne alternative ? Ou alors, n’est-il pas pire que le polyester classique ?

Aujourd’hui, nous avons décidé d’éclaircir un peu plus ce sujet.

Intro sur la matière

Le polyester

Commençons par le commencement en abordant le polyester. Découverte par des chimistes britanniques dans les années 40, cette fibre textile synthétique est une matière dérivée du plastique dont la base n’est autre que le pétrole.

En effet, elle est obtenue par un procédé chimique (la polymérisation) réalisé sur des hydrocarbures. Sa production nécessite une énergie fossile, et beaucoup d’énergie pour générer la réaction.

Vous ne voyez pas de contradiction ? Nous si !

À l’heure d’aujourd’hui, les scientifiques nous mettent en garde sur les ressources limitées de la planète en pétrole. Pourtant, l’ensemble de notre société repose sur ces dernières. Il serait peut-être temps de se poser des questions…

La solution la plus simple serait donc de se rediriger vers des fibres plus durables.

Le polyester recyclé

Le défi serait-il relevé grâce au polyester recyclé ?

Comme son nom l’indique, le polyester recyclé est RECYCLÉ. De ce fait, il est fabriqué à partir d’objets qui existent déjà et qui peuvent être :  des bouteilles plastiques, des vêtements en polyester ou tout autres objets provenant du plastique.

Une fois que nous avons ces matériaux, il faut bien évidement leur faire subir une transformation (d’où le nom de fibre synthétique). Il existe deux types de transformations dans l’obtention du polyester recyclé :

  • La première est une transformation chimique : Ici le but est de récupérer un produit plastique. Et, à l’aide de produits chimiques, de lui restituer ses monomères d’origines qui seront ensuite rassemblés en polymères pour reconstituer du polyester tout neuf.
  • La seconde est une transformation mécanique. Une nouvelle fois, on récupère une bouteille en plastique ou bien un autre objet en PET. La différence est que cet objet sera par la suite lavé puis déchiqueté afin d’obtenir quelque chose de suffisamment petit pour être réintroduit dans le processus de fabrication de la fibre.

C’est ce second procédé qui est le plus largement utilisé car il est bien évidemment moins coûteux. Toutefois, ce recyclage mécanique rend la fibre de moins en moins résistante. Elle doit donc être combinée à de la fibre vierge afin d’assurer une plus longue longévité du tissu.

Les avantages et les inconvénients de cette matière

Les avantages

Le premier avantage que l’on peut noter est la contribution à dépolluer les océans. En effet, sa fabrication nécessite l’utilisation de bouteilles d’eau en plastique qui ont, au préalable, été prélevées dans les océans ou ailleurs…

La production de polyester recyclé s’est organisée depuis quelques années en un véritable réseau qui participe à la dépollution de l’environnement.

On ne peut pas lui enlever le fait que sa production ne nécessite aucune utilisation de pétrole. C’est d’ailleurs LE point positif qui lui permet de se différencier face au polyester « classique ».

Pour le dernier avantage nous dirons que le polyester recyclé possède une consommation d’énergie moindre. Il est vrai que le polyester recyclé consomme moins d’énergie que le polyester classique. Mais attention ! Il demande tout de même une importante consommation d’énergie (apprenez en plus sur l’énergie verte dans cet article)  

Les inconvénients

Premièrement son recyclage est partiel. Lorsque le polyester est mélangé à d’autres fibres comme le coton, par exemple, il est beaucoup plus difficile de le récupérer. Pourquoi ? Tout simplement, car il faut dans un premier temps séparer les fibres, les trier pour finalement ne récupérer que celles souhaitées. 

Ce recyclage partiel ressort comme une énorme faille. En effet les vêtements non composés de polyester à 100% (la majorité des vêtements) ne peuvent pas être recyclés.

Recyclé ne veut pas forcément dire « saint ». Lors de chaque lavage, les vêtements en polyester recyclé libèrent des microparticules plastiques dans les eaux usées. Ces microparticules, beaucoup trop fines pour être filtrées par les stations d’épurations, atterrissent dans nos océans où elles détruisent la biodiversité.

Finalement, comme nous l’avons dit un peu plus haut, suite au recyclage mécanique les fibres se fatiguent. Elles perdent en résistance et en solidité. Cela les rend de moins en moins recyclables. Elles nécessitent donc l’ajout de polyester pour être viable et ce n’est autre qu’un cercle vicieux… Avec ce procédé, pourtant le plus couramment utilisé car le moins coûteux, le polyester recyclé n’est donc que très peu recyclable…

La solution n’est pas de recycler le plastique, mais bien d’arrêter d’en consommer : on parle de prendre le problème à la racine !

Si vous n’en n’êtes pas à ce stade dans votre transition écologique, nous vous recommandons de favoriser les matières naturelles pour vos textiles. Découvrez notre sélection et comparaisons de matières naturelles ici.

Laisser un commentaire