Actualités et Écologie

Mise en place des ZFE en France ? Quel type de voiture utiliser pour venir au travail ?

Dans une réflexion plus poussée que jamais de changement d’attitude pour contrer le réchauffement climatique, il faut penser à tout. Jusqu’à la voiture qu’on utilise pour aller au travail. Pour lutter contre les voitures trop polluantes, des ZFE ont été mises en place. Alors Jamy, qu’est-ce que c’est une ZFE ? Et quelles sont les voitures les plus écolos du marché ?

C'est quoi des ZFE au juste ?

Les ZFE, ce sont les Zones à Faibles Émissions. Il s’agit de zones au sein desquelles les voitures trop polluantes sont interdites. C’est la vignette Crit’Air (certificat qualité de l’air) qui permet de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes en particules fines et oxydes d’azote. Cette vignette écologique, valable toute la vie du véhicule, s’achète en ligne au prix de 3,67 € (frais de port inclus). À la date du 9 janvier 2022, 20,5 millions de certificats ont été délivrés. Ainsi, elle est obligatoire pour circuler dans les ZFE instaurées par les collectivités ou pour circuler lorsque le préfet instaure la circulation différenciée lors des épisodes de pollution. Principalement, on retrouve ces zones dans les grandes villes. Montpellier, à l’instar de Toulouse, Marseille ou encore Reims, n’y échappe logiquement pas. 

En 2022, plus de 80 % de la population française habite en ville, et se retrouve donc potentiellement confrontée à cette contrainte de ZFE. Par un simple raccourci, on peut directement se demander quelles sont les voitures idéales pour vos employés, vos collaborateurs ou vos clients pour se déplacer en restant le plus propre possible pour l’environnement.

Alors quelle voiture utiliser pour aller au travail ?

L’ACEEE (American Council for an Energy-Efficient Economy) a livré un classement à ce sujet en 2021. Leur étude s’est portée sur plus de 1000 modèles, en évaluant les rejets de voitures à essence classique, des hybrides, mi- électricité, mi- carburant, et des voitures totalement électriques. 

Le constat est plutôt simple et relativement évident : les voitures électriques sont celles qui polluent le moins. La meilleure élève, c’est la Hyundai Ioniq électrique qui obtient une note écologique de 70/100. Il est à noter que les notes de l’ACEEE vont au-delà de la simple évaluation des émissions d’échappement. En effet, elles prennent plutôt en considération l’impact « du berceau à la tombe » qu’un modèle donné aura sur l’environnement. De plus,  cela comprend l’impact de la fabrication, la source d’énergie d’un modèle, les émissions provenant de la fabrication, l’impact de l’élimination et du recyclage, et ce qui est important dans le cas des véhicules entièrement électriques, les émissions associées à la production d’électricité. Enfin, la Mini Cooper SE électrique (70/100) et la Toyota Prius Prime (68/100) viennent compléter le podium. Évidemment, s’offrir une voiture entièrement électrique demeure un luxe.

Alors l’ACEEE parle aussi de « mentions honorables » concernant les voitures qu’on désigne comme « sous-compactes ». Parmi elles, sous-compactes la Chevrolet Spark, la Kia Soul Eco, la Toyota Sienna, la Mazda MX-5 ou encore la Mercedes-Benz GLA 250 obtiennent de très bons scores. Avec ces voitures, vous avez la garantie, même avec la multiplication des ZFE à venir, de pouvoir circuler où vous le désirez, autant que vous le voudrez. Découvrez aussi des moyens de transport alternatif.

Découvrez aussi en lien avec cet article, un second article au sujet de la mise en place d’un plan de déplacement en entreprise