Agir en entreprise

Le télétravail, une pratique avec des vertus écologiques

Télétravail est une pratique écologique

Il y a deux ans, l’arrivée du covid-19 dans nos vies a provoqué quelque chose qu’on pensait inimaginable quelques années avant : nous avons trouvé des moyens de travailler depuis chez nous. Le télétravail est né. Il existait déjà, mais n’était pas du tout utilisé à l’époque. L’arrivée de la pandémie l’a définitivement introduit dans notre quotidien. Perçu de différentes façons, tantôt difficile à cause de la solitude, tantôt agréable grâce à la tranquillité, le télétravail offre de réelles garanties et vertus écologiques que ne pouvait pas garantir un train de travail normal jusqu’à présent.

Terminés les trajets domicile-travail

D’après une étude du WWF, 50% des émissions de CO2 des entreprises sont liées aux déplacements professionnels. Le télétravail limite les trajets domicile-travail et permet ainsi d’économiser des milliards de litres d’essence par an. Le travail à distance favorise donc la diminution du CO2 dans l’atmosphère. 

Dans un rapport de 2020, l’ADEME parle d’une diminution de 69 % du volume des déplacements, et de 39 % des distances parcourues. Au-delà de la réduction du temps passé dans les embouteillages et de l’amélioration de la qualité de l’air, l’effet sur la planète qui en découle est évident. 

Rien de mieux pour lutter contre le changement climatique. À une époque où la hausse des émissions de gaz ne s’arrêtait plus, la pandémie de coronavirus a été une bouffée d’air frais pour la planète. L’instauration d’un télétravail de masse a permis une chose principale : les gens n’ont plus à prendre les transports routiers pour aller travailler puisqu’il n’y a que le trajet chambre-salon à faire le matin en se levant. Plus de voiture, ni de train, ou pire… d’avion. 

Alors forcément, ça limite le réchauffement climatique, et ça améliore la qualité de l’air. Ce changement se ressent plus dans les pays développés que dans les pays en développement. Depuis 2020, les entreprises ont, pour la plupart, un impact carbone moindre, et le réchauffement climatique a fortement diminué.

Cohérent avec une transition RSE

transition écologique rse

Toutes les entreprises en pleine transition écologique et énergétique ont adopté en priorité ce mode de fonctionnement. Le but est d’épouser une croissance plus verte en continuant d’être un maximum productif tout en restant chez soi. Cette métamorphose peut être mis en avant par les entreprises pour souligner leur volonté de transition écologique.

On a des réflexes plus écolos

Soyons honnête, on fait plus attention à ce qu’on jette à la maison qu’au bureau. Alors on peut aussi donner cet argument si on veut pousser toujours plus loin pour défendre le télétravail. 

En télétravail, les collaborateurs n’impriment quasiment pas de papier. Ou beaucoup moins. Encore un bienfait écologique du télétravail. En plus de cela, l’habitude de s’arrêter à l’hypermarché en rentrant du travail pour acheter du surgelé dans une hyperpuissance commerciale, c’est terminé. Maintenant que les télétravailleurs ne vont plus sur leur lieu de travail, ils font leurs courses autour de chez eux. A pied ou en vélo, chez des commerçants locaux. Et c’est toute l’économie locale qui se porte mieux.

Laisser un commentaire