Consommer responsable, Uncategorized

Tout savoir sur le jardinage écologique !

Vous faites partie de celles et ceux qui adorent jardiner et qui passent des heures et des heures à planter, composter, pailler… Mais vous vous posez des questions sur les produits que vous utilisez et sur les techniques que vous appliquez ? 

Et si on vous parlait du jardinage écologique ?  N’attendez plus ! Vous pouvez vous y mettre dès à présent !

En quoi consiste le jardinage écologique ?

L’envie de jardiner bio et/ou de façon plus écologique est tout d’abord un état d’esprit, une philosophie. 

En effet, il s’agit du souhait de conserver la nature du sol, de préserver la faune et la flore, de réapprendre des méthodes écologiques à la fois ancestrales et innovantes.

Vous êtes convaincus ? 

Pour ceux qu’ils le sont, commençons par le commencement. Cela passe bien évidemment par jeter l’ensemble des produits chimiques de synthèse que vous utilisiez. Attention ! Emmenez les à la déchetterie !

Une fois cette étape validée, il vous faudra étudier la typographie et les conditions de votre jardin. Vous devrez l’aménager afin de favoriser l’économie d’eau. Munissez vous également des outils adéquat. Finalement, faites de votre mieux pour valoriser la terre : réalisez des engrais naturels par exemple (orties, algues, fougère, basalte…). 

Vous allez surement nous dire que c’est plus facile à dire qu’à faire … Mais ne vous inquiétez pas, on a bien évidemment des astuces à vous proposer : 

1. Jardinage écologique & compost

Créez son compost est la première chose que vous pouvez mettre en place car c’est surement la plus facile ! 

Ne jetez plus les épluchures de vos aliments dans votre poubelle ordinaire. Regroupez les dans un composteur pour leur permettre de se transformer en humus. 

Le compost servira à améliorer la structure du sol tout en évitant qu’il s’appauvrisse. En effet, l’humus étant très riche en nutriments, sels minéraux et oligo-éléments qui sont indispensables aux plantes. 

Pour plus d’efficacité, il est conseillé d’épandre son compost en été et/ou à l’automne dans votre jardin. 

Pour ce qui est du composteur, plusieurs modèles sont en vente dans les magasins de bricolage ou dans les jardineries. Toutefois, vous pouvez fabriquer votre propre composteur à l’aide de palettes par exemple. 

2. Le paillage à toutes les saisons

Le paillage est l’une des bases en termes de jardinage écologique. Cette technique consiste à garder un sol toujours couvert afin de le protéger. 

Pour cela, plusieurs techniques s’offrent à vous : 

  • La première consiste à planter des plantes couvres sols qui sont adaptées à l’exposition et à la typologie de votre jardin. 
  • Sinon, vous pouvez tout simplement répartir aux pieds de vos plantes, de vos légumes, etc, de la paille, de la sciure de bois, des copeaux… Vous pouvez même utiliser du papier journal !

Mais pourquoi faire cela ? Et bien, en été le paillage évitera que l’eau ne s’évapore trop rapidement du sol. Ça réduira votre fréquence d’arrosage et donc votre consommation d’eau, et ça empêchera également les adventices de pousser.  Concernant l’hiver, vous vous en doutez, cette technique protégera votre sol et les racines des gelées. 

3. Des outils de pros !

Pour réaliser un jardin écologique d’exception, il vous faut des outils d’exception ! Vos fleurs et vos récoltes n’en seront que plus belles !

Voici une petite liste des outils indispensables au jardinier écolo : 

  • une bèche 
  • une fourche-bêche,
  • un transplantoir,
  • un sécateur,
  • une griffe de jardin, 
  • un râteau,
  • une binette,
  • une scie,
  • une brouette,
  • et pour votre confort, un protège-genoux.

Petit tips : les outils en cuivre sont à favoriser ! Ils ne perturberont pas les champs électriques et magnétiques de votre jardin mais ils favoriseront les flux énergétiques. 

Encore mieux, vous les garderez longtemps à vos côtés puisqu’ils ne rouilleront jamais !

Laisser un commentaire