Consommer responsable

Zéro déchet : méthodes pour un jardin plus naturel

Le jardin est l’endroit le plus naturel d’un foyer. Enfin en théorie. On dit au revoir aux produits chimiques et bonjour aux économies avec un jardin plus responsable. Et surtout, on rend service à la planète.

Composter permet de limiter les déchets dans nous poubelles. C'est moins de charge pour les services de ramassage et donc moins de pollution. De plus avoir un jardin naturel est décoratif et utile !
Composteur Individuel

Jardiner peut être source de pollution pour les sols, les eaux, et l’air. Mais il existe différents moyens matériels pour palier ces différents problèmes. Par exemple, avoir un composteur permet d’avoir son propre engrais biologique et naturel pour votre jardin. Éviter l’utilisation d’engrais chimiques, c’est créer une pollution en moins pour les sols, les rivières, et les nappes phréatiques. C’est d’ailleurs tout aussi simple et efficace de recycler ses déchets via un composteur que d’acheter des produits en jardinerie. Même plus économe.

Vous pouvez également réduire votre facture en eau. Chaque jour, un français va utiliser 150 litres d’eau potable selon Futura Sciences. Ce qui est beaucoup lorsque l’on sait que seulement 1 % de ces litres seront bus. L’utilisation d’un récupérateur d’eau de pluie serait donc bénéfique, et utile pour l’arrosage. Il peut être extérieur, ou bien enterré pour plus de discrétion.

Mais consommer moins d’électricité est aussi un enjeu mondial. Alors pour l’éclairage de votre jardin ou de votre terrasse, pensez aux luminaires à énergie solaire. On ne dira rien à EDF, c’est promis.

Un jardin écologique et utile

Il existe aussi différents types de jardins et certains sont plus respectueux de la Nature. C’est par exemple le cas des jardins « sauvages ». Il sont les plus conservateurs possibles. Un jardin sauvage n’est pas entretenu strictement. C’est une sorte de refuge. Il peut d’ailleurs être intéressant d’y semer des graines de plantes attractives pour les insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons, papillons…), comme la reine-des-prés, la bourrache ou le romarin.

Mais au delà des plantes aromatiques comme le romarin, vos propres légumes pourraient finir dans vos assiettes. Pourquoi pas se lancer dans un potager biologique ? Une fois l’emplacement le plus ensoleillé possible trouvé, il n’y a plus qu’à préparer le sol et choisir ce que vous allez planter. Du compost vous serait bien utile pour nourrir ces plants bios.