Actualités et Écologie

Écomobilité : vers des trajets plus responsables

L’écomobilité, c’est adapter son mode de transport en fonction de son trajet de manière écologique. C’est par exemple marcher 2km pour aller au travail plutôt que de prendre son véhicule ou covoiturer pour se rendre sur son lieu de vacances plutôt que d’effectuer son trajet en voiture seul.

La marche à pied est un bon moyen de se déplacer sur les courtes distances. Privilégier les déplacements à pied plutôt qu'en voiture est un moyen simple de rester en bonne santé tout en agissant pour le climat.

Écomobilité – La marche à pied

 

La marche à pieds est sans équivoque le moyen le plus sain pour tous de se déplacer. Pour les courts trajets, c’est donc la meilleure solution. La marche évite aussi de chercher désespérément une place pour se garer ou de payer quoi que ce soit. Et même si c’est plus fatiguant, marcher permet de muscler ses jambes ou encore de prévenir le diabète.

Mais si ce n’est pas réalisable à pieds, il y a toujours le vélo ou la trottinette, qu’ils soient électriques ou non. Ils dispensent d’acheter du carburant et sont donc économiques. Prendre le vélo, c’est également gagner du temps. Selon l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie (ADEME), un trajet de 4km en ville prendrait 27 minutes en voiture contre 12 minutes à vélo. Et surtout, à eux deux ils désengorgent les routes et évitent des rejets inutiles de CO2.

La mobilité urbaine serait aussi bien incomplète sans les transports en communs. Car bien qu’ils soient plus présents dans les grandes villes qu’en province, et donc moins accessibles à certains, ils restent le parfait pallier entre le vélo et la voiture. Si les transports représentent un quart de nos émissions de CO2, prendre le bus, le tramway, ou le métro est tout de même plus écologique qu’un trajet en voiture. Ils permettent de décongestionner les villes et d’effectuer des économies conséquentes de carburant. Et à l’instar de la voiture, les transports en commun feraient faire en moyenne 27 minutes d’activité physique par jour selon l’Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale.

Déplacements responsables en voiture

Covoiturer est un bon moyen de limiter les émissions de gaz à effet de serre liés à nos déplacement. Le transport de vide est uné abération dan sle transport de marchandises mais également dans nos voitures. Le covoiturage est moyen simple de créer des liens sociaux, économiser de l'argent et agir à son échelle pour la planète.

Écomobilité – Le Covoiturage

Les transports en voiture apportent confort et autonomie. Mais la pollution des automobiles participe activement à renforcer l’effet de serre. Cependant, si le trajet est impossible à effectuer autrement, il existe différentes solutions pour le rendre plus écoresponsable. Par exemple le covoiturage. Que ce soit pour les trajets quotidiens ou occasionnels, covoiturer est possible. Il existe différentes plateformes proposant aux conducteurs et passagers de se mettre d’accord pour voyager ensemble sur un même itinéraire. C’est d’ailleurs aussi économique pour l’un que pour l’autre. Et évidemment, 4 personnes dans un même véhicules polluent moins que 4 personnes chacune dans le leur.

Moins populaire mais tout aussi utile, l’auto-partage permet aux personnes ayant le permis mais pas de véhicule d’emprunter celui d’un autre pour un trajet. Une voiture auto-partagée permet de remplacer entre 4 et 8 véhicules individuels selon une étude Bpi France. Un chiffre qui fait du bien lorsque l’on sait que le parc automobile français compte environ 36 millions de voitures.