Consommer responsable

7 conseils pour préparer ses vacances écolo

two person walking towards mountain covered with snow

Tourisme durable, tourisme responsable, tourisme vert, tourisme éthique …

Tout autant de termes et d’expressions qui sont rentrés dans notre langage.

On ne parle plus simplement de tourisme, on lui trouve toujours un qualificatif accolé. Comme celui de Tourisme de masse…

Mais d’abord, petit rétropédalage.

Dans le titre on parle de vacances, pas de tourisme ! Et ce n’est effectivement pas la même chose. Etre en vacances signifie simplement être suspendu temporairement de ses obligations professionnelles ! Quel bonheur.

Mais cela ne signifie pas nécessairement partir en vacances.

On peut tout à fait être en vacances et rester chez soi. Et on ne va pas se mentir, c’est LA meilleure astuce pour rester écolo en vacances, ou plutôt pour ne pas exploser son empreinte carbone. Autre nouvelle expression devenue familière depuis une petite décennie, on voit ça plus loin.

Alors finalement dans cet article, on va se pencher sur les vacances liées à un départ vers une autre destination.

Rien de plus normal que de vouloir partir, changer d’air, découvrir, s’enrichir de nouvelles expériences… C’est très bien, sauf si c’est au dépend de notre environnement.

Et si on est déjà écolo dans sa vie de tous les jours, on a bien évidemment envie de le rester pendant nos vacances et au cours de nos voyages.

Mais les vacances écolo, ça ne s’improvise pas, cela demande un minimum de préparatifs.

Du coup, on a réfléchi aux meilleurs moyens de préparer ses vacances en mode écolo et on vous donne nos 7 conseils :

7 conseils pour préparer ses vacances écolo

#1 Eviter le Surtourisme

Le tourisme de masse est un mode de tourisme qui correspond à la généralisation des départs en vacances avec l’apparition des congés payés dans les pays industrialisés. On pouvait enfin partir en famille et profiter de cette pause qui annonçait une nouvelle ère pour les travailleurs!

Cette envie de partir, de voyager, fortement ancrée en nous, reflète une forme d’ouverture d’esprit sur le monde. Et si le principe même du voyage se veut vertueux, le tourisme qui en découle est devenu une catastrophe environnementale, patrimoniale et humaine.

Depuis 2010 environ, on parle d’avantage de surtourisme ou overtourism pour désigner la surfréquentation, voire la saturation de certains sites touristiques.

Un grand nombre de destinations ont été prises d’assaut ces dernières décennies sans que cela ait pu être encadré.  Des pays comme la Thaïlande par exemple souffrent de cet afflux incessant de touristes alors qu’en même temps, cela représente une manne financière dont le pays ne pourrait plus se passer.

Ce qui complexifie la problématique.

Mais l’idée est de favoriser les lieux et destinations qui ne souffrent pas de l’overtourisme et bien évidemment d’adopter sur place des habitudes responsables. Il faut éviter que les lieux épargnés souffrent à leur tour de dégradations majeures et irréversibles.

Le site Voyageons Autrement.com met à disposition la carte du monde du tourisme de masse.

Un outil précieux pour bien choisir sa destination ! On peut aussi la consulter juste par curiosité, c’est très instructif.

#2 Choisir son mode de transport Ecolo

On en vient donc à cette expression « empreinte carbone ».

Nos déplacement quels qu’ils soient ont un impact sur notre environnement que l’on calcule par l’empreinte carbone.

Il existe d’ailleurs un outil plutôt bien fait pour calculer cette empreinte (vous le trouverez en bas du paragraphe).

De manière assez évidente la marche à pied reste le moyen de transport le plus écolo, si tant est que l’on ne jette pas son mouchoir en papier par terre !

Mais soyons honnête, partir en vacances à pied n’est pas la solution la plus évidente ! C’est possible, mais pas simple.

En parallèle, on le savait déjà, l’avion est le transport qui laisse l’empreinte carbone la plus élevée.

Entre les deux on peut tout de même choisir SA solution !

Il n’y a pas la carriole, mais le cheval finalement ça laisse beaucoup de trace derrière lui… !

Plus sérieusement, l’idée n’est pas de diaboliser un transport par rapport à un autre mais de trouver un équilibre et d’être conscient et responsable de notre impact.

Si on souhaite aller plus loin dans notre démarche responsable, la solution la plus écolo est de choisir son lieu de vacances en fonction du mode de transport le moins lourd. C’est un choix.

Allez HOP on calcule son empreinte carbone !

#3 La chasse aux labels

Un label permet au consommateur d’avoir une garantie quant à son achat de produit ou de service, que celui-ci corresponde à un cahier des charges précis.

Dans le secteur du tourisme il en existe un certain nombre. Ils sont un gage de qualité et nous assure que le prestataire, le produit ou la destination a un impact réduit sur l’environnement.

On vous fait la liste des principaux au niveau national et international :

La Clef Verte est le premier label de tourisme durable pour les hébergements touristiques de toute sorte ainsi que pour les restaurants.

Il est présent en France et à l’international, dans 65 pays pays. 

Tourisme Equitable 

Le nom de ce label est assez clair !

Son objectif est d’apporter des garanties aux consommateurs quant aux voyagistes que l’on choisit et également aux structures d’accueil touristique en France.

Le label Station Verte donne aux touristes la garantie que la destination s’inscrit dans une démarche “en faveur d’un tourisme nature, authentique, humain et respectueux de l’environnement

Ce label “valorise chaque année les communes et les ports de plaisance qui mènent de façon permanente une politique de développement touristique durable.”

Quand on voit le drapeau Pavillon Bleu, on sait que les eaux de baignades sont contrôlées et saines. On le retrouve en France, bien sur, mais également dans 46 pays !

Choisir sa destination, ses activités en fonction de ses labels fait partie des solutions assez efficaces pour être certain de limiter notre impact d’une part mais également de favoriser les démarches éco responsable mises en place par des prestataires engagés.
Il s’agit finalement d’un cercle vertueux, car plus ces démarches et ces labels deviennent attractifs et plus ils vont s’imposer comme la norme à suivre. Et vice et versa !

#4 Passer par une agence de voyage engagée

On n’a pas toujours ni le temps, ni l’envie, ni les compétences pour organiser ses voyages, surtout quand on part à l’autre bout du monde ! Dans ce cas, on fait appel à une agence , ouf !

Mais pour être certain de ne justement pas tomber dans les pièges de l’overtourism, on choisit une agence qui n’en fait pas !

Il existe un nombre important d’agences de voyage ou de tour opérateur et on ne peut nier que tous ne se valent pas.

Pour schématiser, il y a la mauvaise agence de voyage et la bonne agence de voyage ! Bon, on est un peu dur mais ce n’est pas loin de la vérité. Il existe évidemment des agences très connues qui font du super boulot, au même titre que des indépendants, et c’est tant mieux.

Mais quand on est dans une démarche de préparer des vacances écolos, le plus sûr est de choisir une agence de voyage qui est engagée dans du voyage responsable.

On a sélectionné pour vous les suivantes :

Voyageurs du Monde

Cette agence est spécialisé dans le voyage d’aventure et sont membres de l’association Agir pour un tourisme responsable (ATR)

Saïga Voyage Nature

Ils proposent des voyages nature et d’aventure dans une démarche d’écotourisme et sont particulièrement engagés dans la préservation des espèces menacées. 

Vision du Monde

Vision du Monde est une agence de voyage qui s’investit dans le tourisme solidaire et éthique qui remet l’humain au centre du voyage.

Ils proposent également toute une offre au national axée sur la randonnée pédestre et le cyclotourisme (le tourisme à vélo !) 

#5 Opter pour des guides engagés dans les voyages éco responsables

Les guides c’est le même principe que les agences. Si on veut préparer des vacances écolo, mieux vaut avoir les bonnes sources d’informations.

Babel Voyages

Babel Voyages est un guide mais également une agence. Leur offre est assez complète car ils ratissent toute l’actualité du tourisme éco responsable et durable. Une mine d’informations riches et pertinentes.

Voyages pour la Planète

Un véritable catalogue de voyages pour tout les goûts, toutes les destinations sur le mode du tourisme durable.

Guides TAO

Un guide qui se veut profondément humain et qui prône « le voyager autrement »

#6 Se renseigner auprès des Offices de Tourisme

On n’y pense pas nécessairement, mais on peut tout à fait consulter les sites web des offices de tourisme de la destination pour préparer ses vacances écolo.

Les agents d’accueil sont de plus en plus formés et sensibilisés sur les offres de la destination en adéquation avec le tourisme responsable. Les offices de tourisme ont depuis bien longtemps intégré les démarches éco responsables dans leur environnement de travail, mais pas seulement. Ils ont pour rôle d’influer cette énergie au tissus socioprofessionnel de la destination. Ils sont les premiers à vouloir préserver la destination.

De fait, ils ont la documentation et les ressources adéquates pour nous permettre une préparation au top et écolo sur les éventuelles activités et lieux à visiter !

#7 On adopte le "Slow Tourism"

C’est-à-dire ?

Le slow tourisme c’est ralentir le rythme !

Il s’agit de délaisser le tourisme de surconsommation, de vouloir tout visiter en très peu de temps.

C’est une véritable démarche engagée qui change la donne de nos vieilles habitudes !

Prendre le temps, observer, consommer local, comprendre le lieux, les habitants etc…

Et finalement quant on pratique le slow tourisme, on adopte fatalement des gestes respectueux de notre environnement, des habitudes vertueuses en termes de transport sur place, par exemple.

On prend alors le temps de vivre une expérience et de lui donner du sens.

Alors avant de partir, on oublie le planning dans lequel on essaie de tout faire rentrer et on se laisse vivre !

Voilà, on est paré pour se préparer de belles vacances responsables, écolo, durables etc…
Et la semaine prochaine on vous donne 5 idées de vacances écolo et originales !
A mardi prochain 😎

Envie de passer à l'action ?

Rejoins le côté Green de la force et découvre des produits écologiques et des astuces pour changer le monde au quotidien sans changer ton quotidien 🌍

Laisser un commentaire